Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo investi 5ème Président de la RDC
24/01/2019 680 Views

Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo investi 5ème Président de la RDC

Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a été investi jeudi 5ème Président de la RDC, par le président de la Cour constitutionnelle, Benoit Lwamba Bintu, au cours d’une cérémonie solennelle, jeudi 24 janvier 2019, au Palais de la nation, à Kinshasa, siège de la Présidence de la République.

Le Chef d l’Etat élu entrant, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a procédé à la prestation de serment constitutionnel devant la Cour constitutionnelle en ces termes : « Moi Félix Antoine Tshilombo, élu Président de la République Démocratique du Congo, je jure solennellement devant Dieu et la Nation : d’observer et de défendre la Constitution et les lois de la République , de maintenir son indépendance et l’intégrité de son territoire , de sauvegarder l’unité nationale , de ne me laisser guider que par l’intérêt général et le respect des droits de la personne humaine , de consacrer toutes mes forces à la promotion du bien commun et de la paix, de remplir loyalement et en fidèle serviteur du peuple, les hautes fonctions qui me sont confiées », a-t-il dit en prêtant serment au Palais de la Nation.

Il a ensuite été procédé à la remise des symboles du pouvoir, l’étendard, au Président élu entrant par son prédécesseur, Joseph Kabila Kabange et la Constitution et les armoiries du pays par le président de la Cour constitutionnelle. La passation des pouvoirs a été ponctuée de 21 coups de canon. C’est au terme de ce cérémonial que Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a pris l’effectivité des rênes de la République Démocratique du Congo.

Il succède ainsi à Joseph Kabila Kabange au pouvoir depuis le 26 janvier 2001, après l’assassinat de son père, Laurent-Désiré Kabila, dans son bureau du travail du Palais des marbres le 16 janvier 2001.Le peuple congolais vient donc d’assister pour la première fois depuis l’accession de la République Démocratique du Congo à l’indépendance, le 30 juin 1960, au transfert pacifique et civilisé du pouvoir entre un Chef de l’Etat élu sortant et un Chef de l’Etat élu entrant.

Outre des hautes autorités congolaises, d’éminentes personnalités étrangères et représentants des Etats ont assisté à cette cérémonie.

Il s’agit notamment du Président kenyan Uhuru Kenyatta et des vice-présidents burundais, Joseph Butore ; namibien, Mbumba Nangolo ; zimbabwéen, le général Chiwenga Constantino et tanzanien, Samai Suluhu Assan ainsi que de trois hauts fonctionnaires du Département d’Etat américain des affaires étrangères, à savoir, Mme Long Kalenga Nicole, M. Miller Marshall Lee et M. Herve Bakale.

Le Premier ministre gabonais, Julien Nkoghe Bekale ; le ministre congolais (Brazzaville) des Affaires étrangères, de la coopération et des Congolais de l’étranger, Jean Claude Gakosso ; le ministre sud-africain du développement des PME, Lindiwe Zulu ; le ministre angolais des Relations extérieures, Manuel Bomingos Augusto, le ministre égyptien de l’Eau et de l’irrigation, Mohamed Abdelatti Khalil ; le président de la Chambre de représentants et ministre délégué auprès du ministère marocain des Affaires étrangères et coopération internationale chargé de la coopération africaine et Envoyé spécial du Roi Mohamed VI, Habib El Malki ont également été présents à cette cérémonie.

L’ancien secrétaire général de l’Union africaine (UA) et Premier ministre honoraire, le Togolais Edem Kodjo ; l’ambassadeur itinérant du Président de la République du Kenya, Raila Odinga et le pasteur évangélique ghanéen qui a prédit l’élection de Félix Tshisekedi, Nicolas Duncan Williams ont été aussi parmi les personnalités présentes à la cérémonie de prestation de serment du Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

UN JOUR HISTORIQUE …

Le Président Félix Antoine Tshilombo a dans son discours, à l’occasion de son investiture fait savoir que le 24 janvier 2019 est un jour historique, un jour rêvé par tous les acteurs, un grand jour pour le peuple congolais de franchir ensemble le rivage de son destin.

« Nous ne célébrons pas la victoire d’un camp ou d’un autre nous honorons un Congo réconcilié. Nous voulons construire un Congo fort dans sa diversité culturelle et son attachement à la même patrie. Un Congo tourné vers son développement dans la paix et la sécurité, un Congo pour tous dans lesquels chacun mérite sa place », a affirmé le Président Félix Antoine Tshilombo.

Pour le Président Félix Antoine Tshilombo, le peuple congolais réalise 59 ans après l’indépendance de son pays une transition du pouvoir entre un président élu sortant et un président élu entrant, par son engagement démocratique.

Il a estimé que sa prise du pouvoir est le moment pour rendre hommage aux différents acteurs présents et passés qui ont contribué à l’avènement de cette transition démocratique, notamment le Président Joseph Kasa-Vubu, le Premier ministre Patrice Emery Lumumba, le Président Joseph Désiré Mobutu et le Président Laurent Désiré Kabila.

SES PRIORITÉS…

Par ailleurs, le Président Félix Antoine Tshilombo s’est engagé à ériger un Etat moderne, pacifique, démocratique et soucieux de chaque citoyen.

« Un Etat où chaque institution va jouer son rôle dans le cadre des principes de séparation du pouvoir qui garantira le bonheur de tous », a-t-il expliqué.

Il a promis en outre que son gouvernement va décliner son action politique sur la pacification de tout le territoire, la lutte contre la pauvreté, la réhabilitation et la consolidation d’un Etat de droit, la lutte efficace contre la corruption et les anti valeurs notamment l’impunité, la mauvaise gouvernance, le tribalisme et autres.

Il va aussi œuvrer pour la promotion de la presse et des médias pour en faire véritablement un 4ème pouvoir ainsi que pour la valorisation du capital humain, le développement de milieux ruraux, la simplification des procédures administratives dans le secteur clé de la vie nationale et l’accessibilité des citoyens à tous les services de l’Etat.

Selon lui, la réalisation de ces engagements se traduira par la mise en place d’un plan coordonné de gouvernance avec des actions immédiates et déterminantes sur le plan politique, diplomatique, militaire, socio économique, humanitaire et environnemental.

Presse Présidentielle

Previous Le président sud-africain invite toutes les parties prenantes à accepter la décision de la Cour constitutionnelle
Next Discours d’investiture du Président de la République, S.E. Monsieur Félix-Antoine Tshisekedi

About author

You might also like

Nouvelles

Alexis Thambwe Mwamba remplace Léonard She Okitundu

Faisant suite à la démission de S.E. Léonard She Okitundu du fait de l’incompatibilité entre sa fonction au sein du gouvernement et son mandat parlementaire, le Premier ministre Bruno Tshibala

Nouvelles

Londres-4ème conférence internationale sur le commerce illégal d’espèces sauvages : La RDC représentée par She Okitundu

Le vice-premier ministre des Affaires Étrangères et Intégration Régionale, Léonard She Okitundu prend part ce jeudi 11 octobre 2018, à la 4ème conférence internationale sur le commerce illégal d’espèces sauvages.

Nouvelles

News Reports 002/19 [fr] – Numero de mars

La francophonie – un voyage.  « J’ai longtemps cru qu’on avait le choix de sa langue. Alors, je rêvais de parler le russe, le nahuatl, l’égyptien. Je rêvais d’écrire en anglais,