Un message spécial de Yoweri Museveni remis au Président Joseph Kabila Kabange

Kinshasa, 18 oct. 2018 (ACP).– Le Président Joseph Kabila Kabange a reçu jeudi, à Kinshasa, le ministre ougandais des Affaires étrangères, Sam Kahamba Kutesa, qui lui a remis un message spécial de son homologue ougandais, Yoweri Kaguta Museveni.

« Le message spécial dont j’étais porteur avait trait à la paix et à la sécurité dans la région ainsi qu’au développement et à la coopération », a déclaré le chef de la diplomatie ougandaise, ajoutant que le Président  Museveni est actuellement président du mécanisme régional sur la RDC et la région sur la paix et la sécurité.

Par ailleurs, Sam Kahamba Kutesa a annoncé que la situation qui oppose la RDC à l’Ouganda concernant la gestion du lac Albert, constituant la frontière naturelle entre les deux pays, sera débattue au cours de la réunion de la Grande commission mixte RDC-Ouganda qui aura lieu vendredi, à Kampala, à laquelle prendra part le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et de l’intégration régionale, Léonard She Okitundu.

Aussi, a-t-il rassuré que les chefs des armées de la République Démocratique du Congo et de l’Ouganda mettront à profit cette rencontre pour résoudre les problèmes prévalant sur le lac Albert afin d’y restaurer la paix et la sécurité, et de permettre  aux populations des deux pays d’y mener librement et paisiblement leurs activités de pêche.

Le 7ème lac d’Afrique par sa superficie, 5.270 km2, le lac Albert, jadis appelé lac Mobutu Sese Seko, est l’un des grands lacs africains et l’un des plus poissonneux du monde.

ACP/Kayu/KGD

Signature à Kinshasa de l’Accord de développement exclusif du projet Inga III

Le Président de la République Joseph Kabila Kabange a présidé mardi, à l’Hôtel du gouvernement à Kinshasa, la cérémonie de la signature de l’Accord de développement exclusif du projet Inga III entre l’Agence pour le développement et la promotion du Grand Inga (ADPI/RDC) et les consortiums China Inga III de la Chine et Pro Inga d’Espagne.

Selon le chargé de mission du Chef de l’Etat en charge de l’ADPI/RDC, Bruno Kapandji Kalala, l’accord qui venait d’être signé est destiné à gérer les relations de coopération pour la mise en œuvre du projet Inga III et à fixer les modalités des études d’exécution et environnementales sur financement propre des consortiums.

Ce projet, a-t-il dit, vise à concrétiser la vision du Président Joseph Kabila Kabange, celle de faire de la République démocratique du Congo, la plus grande puissance en matière énergétique du continent. Bruno Kapandji Kalala a par ailleurs, indiqué qu’à son terme, Inga III va réduire le déficit énergétique et promouvoir l’industrialisation de la République démocratique du Congo.

Les personnes qui ont apposé leurs signatures au bas de cet accord sont : Bruno Kapandji Kalala, le chargé de mission du Chef de l’Etat en charge de l’ADPI/RDC, Chi Zhenbo, président du consortium chinois « China Inga III » et José Alfonso Neporera et José Angel Gonzalez, co-président du consortium espagnol « Pro-Inga ».

L’accord signé représente 14 milliards USD soit 12,1 milliards d’Euros. Le barrage d’Inga a une capacité de 11.000 Méga Watts.

China Inga III est emmené par China Three Georges Corporation gestionnaire du gigantesque barrage de trois – gorges en Chine.

ProInga est conduit par Cobra Instalaciones y Servicios, filiale du groupe de BTP espagnol ACP, dirigé par Florentino Perez.

ACP

Le Président Joseph Kabila Kabange s’entretient avec la ministre sud-africaine des Relations internationales

Le Président de la République Joseph Kabila Kabange s’est entretenu mardi, à l’Hôtel du gouvernement, avec la ministre sud-africaine des Relations internationales et de la coopération, Mme Lindiwe Sisulu, venue lui faire le rapport des travaux de la 11ème session ordinaire de la grande commission mixte RDC-RSA tenue du 15 au 16 octobre 2018 à la Cité de l’Union africaine (UA), à Kinshasa.

A l’issue de l’entretien, la cheffe de la diplomatie sud-africaine a indiqué avoir fait au Chef de l’Etat le rapport sur les quatre sous-commissions ayant été constituées durant les travaux de la 11ème session ordinaire de la grande commission mixte RDC-RSA. Concernant les problèmes politiques, Mme Lindiwe Sisulu a soutenu avoir suivi le rapport fait par le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) brossant l’évolution du processus électoral en République démocratique du Congo.

Au sujet de la sécurité, elle a dit que la réunion a estimé que la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) devrait présenter son plan de retrait définitif. « Nous avons endossé la position de la RDC », a-t-elle lancé, estimant que « la RDC peut se prendre en charge sur le plan sécuritaire ».

S’agissant des problèmes économiques, la cheffe de la délégation sud-africaine a indiqué avoir évoqué avec son interlocuteur les problèmes liés à l’énergie. « Nous sommes conscients que Inga III va présenter une plus grande capacité en matière énergétique permettant à la RDC de vendre un peu plus de mégawatts ». Quant aux problèmes sanitaires, elle a déclaré que la réunion a félicité la RDC d’avoir donné une réponse efficace à la maladie à virus Ebola dans l’Est du pays, ajoutant que d’autres problèmes de santé, notamment la malaria, ont été aussi abordés.

ACP

Le Président de la République Joseph Kabila Kabange préside la réunion du haut commandement militaire

Kinshasa, 17 octobre (ACP).-Le Commandant suprême des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et Président de la République, Joseph Kabila Kabange a présidé mercredi 17 octobre, au quartier général des FARDC, au Mont Ngaliema, la réunion du haut commandement des forces armées axée sur la situation sécuritaire dans l’Est du pays.

Au cours de cette rencontre, il a été procédé à l’évaluation de la mission effectuée à la 3ème région militaire par le chef d’Etat-major général des FARDC, le lieutenant-général, Célestin Mbala Munsense et de l’opération militaire en cours dans la partie Est du pays.

Au plan sécuritaire, le Commandant suprême des FARDC a promis de tout mettre en œuvre  pour sécuriser toute l’étendue du territoire national, singulièrement le processus électoral.

Le ministre de la Défense nationale, des anciens combattants et de la réinsertion Crispin Atama Tabe Mogodi, l’inspecteur général des FARDC, le général John Numbi et le chef de la maison militaire du Chef de l’Etat, le général Jean-Claude Yav ont assisté à cette réunion en qualité d’invités.

ACP/Daniel Toluwele

Londres-4ème conférence internationale sur le commerce illégal d’espèces sauvages : La RDC représentée par She Okitundu

Le vice-premier ministre des Affaires Étrangères et Intégration Régionale, Léonard She Okitundu prend part ce jeudi 11 octobre 2018, à la 4ème conférence internationale sur le commerce illégal d’espèces sauvages.

Ce rendez-vous qui se tient à Londres, connait également la participation de quelques chefs d’État africains, notamment Ali Bongo du Gabon, Yoweri Museveni de l’Ouganda, Masisi du Botswana. À signaler également, la présence du Prince William du Royaume-Uni, ainsi qu’une cinquantaine de délégations ministérielles.

Il sera question pour le patron de la diplomate congolaise de réaffirmer l’engagement de la RDC à participer à l’éradication de ce fléau mondial, devenu de nos jours, une grave menace pour la souveraineté et la stabilité de certains pays.

Au terme de cette rencontre, des nouvelles mesures internationales sont attendues pour ainsi faire face à cette industrie criminelle.

Jephté Kitsita

1 6 7 8